Les quatre principes de la Communauté Bleue Suisse

Les villes, les municipalités, les universités et autres institutions (Syndicats, organisations caritatives, musées) peuvent devenir Communauté Bleue. En tant que Communauté Bleue, ils adhèrent à des principes concrets :

LA RECONNAISSANCE DE L'EAU COMME UN DROIT DE L'HOMME
Dans le cadre de la reconnaissance des droits de l'homme dans la Constitution, le droit à l'eau en Suisse est ancré au niveau fédéral. Les autorités responsables et les personnes des villes, des municipalités ou des institutions sont conscientes de la manière dont elles contribuent au respect du droit à l'eau et se soutiennent mutuellement dans sa mise en œuvre.

 

LES SERVICES DE L'EAU RESTENT ENTRE LES MAINS DU SECTEUR PUBLIC
En Suisse, le contrôle public de l'approvisionnement en eau existe depuis longtemps. Cette expérience politique et institutionnelle et sa position privilégiée dans le monde légitiment et obligent la Suisse à échanger ouvertement ses expériences dans le cadre de la coopération internationale et à défendre les réglementations institutionnelles internationales et leur application.

 

BOIRE L'EAU DU ROBINET PLUTÔT QUE DE L'EAU EMBOUTEILLÉE
Les structures d'exploitation internes, les services publics et les organisateurs d’événements veillent à offrir de l'eau potable provenant de l'approvisionnement public en eau dans la mesure du possible. Ainsi, lors d'événements, l'eau du robinet est toujours offerte comme alternative à toute eau embouteillée.

Le siège de l'ONU à New York en est un exemple. Des réservoirs d'eau et de l'eau du robinet sont disponibles partout. En parallèle, il est toujours possible d’acheter de l'eau embouteillée dans le restaurant interne.

 

UNE COMMUNAUTÉ BLEUE CULTIVE DES PARTENARIATS PUBLICS AVEC DES PARTENAIRES INTERNATIONAUX
Une Communauté Bleue s'engage également en faveur du droit à l'eau au niveau international. Elle entretient des partenariats à long terme avec des villes, des communautés et des institutions à l'étranger. L'échange de connaissances et de bonnes pratiques est encouragé par l'organisation faîtière "Blue Community" (basée au Canada, Ottawa). Celle-ci assure la mise en réseau et soutient les organismes spécialisés et les particuliers souhaitant s’impliquer ou initier de tels projets.